Accéder à la position en arrière-plan

Comme indiqué sur les pages Demander l'autorisation d'accéder à la position et Bonnes pratiques concernant la confidentialité, les applications doivent uniquement demander le type d'autorisation, permettant d'accéder à la position, indispensable aux fonctionnalités visibles par l'utilisateur et communiquer correctement cette information aux utilisateurs. La plupart des cas d'utilisation ne nécessitent une position que lorsque l'utilisateur interagit avec l'application. Si votre application nécessite une localisation en arrière-plan, par exemple lors de l'implémentation du géorepérage, assurez-vous qu'elle est indispensable aux fonctionnalités de base de l'application, qu'elle présente des avantages clairs à l'utilisateur et qu'elle est effectuée de manière transparente.

Remarque : Le Google Play Store a mis à jour son règlement concernant la localisation de l'appareil, en limitant l'accès aux données de localisation en arrière-plan aux applications qui en ont besoin pour les fonctionnalités de base et qui respectent les exigences du règlement associées. L'adoption de ces bonnes pratiques ne garantit pas l'approbation par Google Play de l'utilisation de la localisation en arrière-plan par votre application.

En savoir plus sur les modifications du règlement liées à la localisation de l'appareil.

Checklist de l'accès aux données de localisation en arrière-plan

Utilisez la checklist suivante pour identifier la logique d'accès aux données de localisation potentielle en arrière-plan :

Évaluer l'accès aux données de localisation en arrière-plan

Si vous constatez que votre application accède aux données de localisation en arrière-plan, envisagez de prendre les mesures suivantes :

  • Évaluez si l'accès aux données de localisation en arrière-plan est indispensable aux fonctionnalités de base de l'application.
  • Si vous n'avez pas besoin de l'accès aux données de localisation en arrière-plan, supprimez-le

    Si votre application cible Android 10 (niveau d'API 29) ou une version ultérieure, supprimez l'autorisation ACCESS_BACKGROUND_LOCATION du fichier manifeste de votre application. Lorsque vous supprimez cette autorisation, l'application ne peut pas accéder à la position en permanence sur les appareils équipés d'Android 10.

  • Assurez-vous d'informer l'utilisateur que votre application accède aux données de localisation en arrière-plan. Ce point est particulièrement important pour les cas qui ne sont pas évidents pour les utilisateurs.

  • Si possible, refactorisez votre logique d'accès aux données de localisation afin de ne demander la position que lorsque les utilisateurs peuvent voir l'activité de votre application.

Notifications limitées de la localisation en arrière-plan

Si l'accès aux données de localisation en arrière-plan est essentiel pour votre application, n'oubliez pas qu'Android préserve l'autonomie de la batterie des appareils en définissant des limites de localisation en arrière-plan sur les appareils équipés d'Android 8.0 (niveau d'API 26) ou une version ultérieure. Sur ces versions d'Android, si votre application s'exécute en arrière-plan, elle ne peut recevoir des notifications de position que quelques fois par heure. En savoir plus sur les limites de localisation en arrière-plan.

Ressources supplémentaires

Pour en savoir plus sur l'utilisation des données de localisation en arrière-plan, consultez les ressources suivantes :

Vidéos

How to find possible background location usage (Déterminer une utilisation potentielle de la localisation en arrière-plan)